Le patrimoine historique

Kraj – Le monastère saint Domnius et l'église

Il s'agit d'une des régions les plus importantes de la domaine de l'art sacré dans la région de Zadar. L'église a été mentionnée pour la premiere fois en 1370 dans le testament de Mavro, fils du défunt Fran Grisogono, qui stipule que l'eglise a été construite après sa mort à la demande de sa mère Pelegrina. L'église a trois autels de marbre. Le maître-autel avec l'image de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie, saint Domnius, saint François d'Assise et saint Bonaventure se trouve à l'arrière de l'église, face à l'entrée principale. L'autel latéral avec l'image de la Sainte Famille avec les saints et les âmes du purgatoire et la statue de la Vierge Marie se trouve à côté de l'autel, sur le mur exposé au nord-est. Sur le mur exposé au nord-est à côté de l'entrée principale on a érigé un autel avec l'image et la statue figurant Saint Antoine Padoue et l'Enfant. L'ensemble du monastère include une collection (le musée ) où sont stockées des précieuses œuvres d'art et les objets d'une grande importance historique. Parmi les nombreux objets rares et précieux est la cloche datant de 1503. La cloche est en forme de poire et autour de lui on peut lire l'inscription suivante: MCCCCCIII REVERENDO ABAS DNP JOANIS BARBO HIS FILI DNI PHANTA LEONIS. Sur la cloche on peut aussi voir trois médaillons rectangulaires avec une étiquette portant le nom de la fonderie et l'image de la croix avec Jésus crucifié, sa mère Marie et père Joseph. Dans la partie inférieure de la cloche se trouve l'image des saints Pierre et Paul. La cloche est d'une grande rareté.

Pašman - La site d'Otus - L'église Saint Antoine

C'est la seule église qui est située au sud de l'île de Pašman. L'église a été construite au début du XVe siècle par Venturin Pacijev, le citoyen de Zadar, originaire de Cesena. Chaque année, le jour de saint Antoine, les habitants de l'Île se rendent pour un petit pèlerinage et se réunissent à la messe en l'honneur du saint Antoine. C'est une tradition qui dure depuis des siècles et continuera avec les générations futures. L'église est conservé dans son intégralité dans son état original.

Pašman - La Paroisse de la Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie

On parle de cette église déjà au moyen âge. Selon la tradition, la première église de Pašman est aujourd’hui le presbytère de Godar, et l’évêque de saint Donat l’a béni le 7 août 806. L’église fut agrandie en faisant ce qu’elle est aujourd’hui, datant de 1885. Comme l’inscription sur la plaque en pierre située à côté du baptistère en témoigne, Petar Dujam Maupas, un archevêque de Zadar, l’a dédié le 9 VIII. 1885 in honorem Nativitatis Beatae Mariae Virginis("afin de rendre hommage à la naissance de B. D. M. – Notre-Dame"). L’église a cinq autels. Sur l’hôtel principal se trouve un retable sur laquelle on peut voir les apôtres, Cyrille et Méthode avec la Vierge. Au fond de l’église se trouvent deux retables (huile sur toile), faites par un grand prêtre et artiste saint Matea Celestin Medović. La première dépeint clairement les apôtres saint Pierre et saint Paul et la seconde dépeint saint Jean-Baptiste et saint Siméon portant Jésus dans ses bras. Les tableaux ont été fait à Dubrovnik en 1893 et 1894. Un autel du Sacré Cœur se trouve sur le côté gauche avec une statue en plâtre, et sur le côté droit se trouve l’autel de Vierge Marie Immaculée avec une statue en plâtre. Les murs intérieurs de l’église sont peints avec des inscriptions saintes par les peintres Mladen Plečka et Mate Matulića en 1930.

Pašman - L'église Saint Marc l'Évangéliste

L'eglise Saint Marc l'Évangéliste se situe au centre de Pašman, près de la maison paroissiale. On ignore quand elle fut construite mais elle a été rénové en 1997. A l'intérieur de l'église il y a un autel et une statue de saint Marc. A la fête des Rameaux, les habitants commencent la messe de l’église Saint Marc et dans une grande procession qui défile à travers la ville continuent de célébrer dans la Paroisse de la Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie. A Pašman, Saint Marc est encore vénéré comme le protecteur des champs, et le jour de fête les habitants assistent à la Sainte Messe et on bénit les champs.

Mali Pašman - L'église Saint Roch

L'église Saint Roch à Mali Pašman, un bâtiment modeste, date de 1631 quand la peste dévastait tout. L'église a une statue de Saint-Roch et l'autel, et ici on prononce des sermons, et le jour de la fête saint Roch on prononce des messes funèbres.

Mrljane - L'église Saint Antoine de Padoue

On ignore la date de sa construction mais elle fut rénovée en 1874. L’église avait un clocher avec deux cloches anciennes. Sur un cloche il y était l’inscription MDCCLXII (1762.). Les cloches ont été détruites pendant la seconde guerre mondiale. Sur la façade de l'église Saint Antoine se trouvent deux nouvelles cloches. Le jour de Dimanche in Albis le 5 avril 1970, les cloches furent solennellement consacrées par par l´archevêque de Zadar Marijan Oblak, avec la participation d'un grand nombre de croyants. La cloche plus grande a un diamètre de 62 cm, et la cloche plus petite un diamètre de 52 cm. Sur les cloches il y l’inscription suivante: "Saint Antoine priez pour nous!

Mrljane - L’église saint Jérôme

L'église nouvellement construite, qui pendant près de 250 ans a été le désir de la population locale est située en centre-ville. L'église a été construite pendant quatre ans, et bénie par l'archevêque de Zadar Želimir Puljić le 30 Septembre 2013, le jour de la fête de saint Jérôme. Les croyants ont fourni l’argent et ainsi participé à la construction et l'ameublement de l'église. Dans l'église se trouve la statue de St. Jérôme en bois, sculptée en Italie. La statue illustre St. Jérôme avec un lion et une pierre à la main parce qu’étant un reclus, il a apprivoisé un lion et se frappait la poitrine d'une pierre de se repentir de ses péchés. A l’opposé de la statue se trouve la statue du Cœur Immaculé de Marie, aussi en bois et sculptée par le même sculpteur. La statue illustre la Notre-Dame montrant son coeur couronné en roses. Au centre de l'église est située la statue du Christ ressuscité qui est fixé au-dessus de l'autel. Cette statue est aussi en bois, d'une hauteur de 210 cm. Sur le mur se trouvent aussi le Chemin de Croix en relief, aussi sculptée en Italie. Le clocher contient trois cloches. La première cloche fut coulée en l'honneur de l’Année de la foi proclamée par le pape Benoît XVI et les principaux motifs décoratifs sur la cloche sont la marque de l’Année de la foi et l'image de la croix votive de Nin. La seconde cloche fut coulée en l'honneur du saint Antoine, et la troisième en l'honneur du saint Nicolas. L’autel, l’ambon, tous les meubles en marbre et les éléments en pierre furent construits selon le projet du père Jozo Milanović et Don Martin Jadrešk.

Neviđane - L'église Saint Michel Archange

L'église Saint Michel Archange se situe à moins de 1 kilomètre au sud-est de Neviđane. On entend parler de cette église pour la première fois en 1018 lorsque l’évêque zadarois Prestancija la fait construire. Plus tard, l’évêque a offert cette église au monastère franciscain saint Chrysogonus (Krševan) à Zadar. On peut voir encore aujourd’hui sur le fronton de l’église le relief de saint Michel qui tue avec son épée un dragon des enfers. Les restes d'un logement de pierre du début du moyen âge des caractéristiques intéressantes (des fragments semblables aux ambos de la cathédrale de Zadar) sont mis en évidence. A côté de l'église il y a un cimetière commun des habitants de Neviđane et Mrljane. L'église est d'une grande importance historique.

Neviđane - L'église Notre-Dame-de-Santé

L’église date du XVIIème siècle et fut construite après les ravages de la peste. Elle fut mentionnée dans la visitation de 1670. Jusqu’à la fin du XIXème siècle cette église était laissée pour compte et sans toît. Grâce à la générosité des paroissiens et le pasteur Stjepan Vinko qui a consacré tout son temps pour la rénover y est enfin arrivé en 1983 et l’église a été ainsi bénie le 21 novembre par l’archevêque Marijan Oblak. Elle fut jusqu’en 1899, avant que ne se construise une nouvelle église, l’église de la paroisse. A l'occasion de la fête de Notre-Dame de la Santé, en hommage à Notre-Dame, les fidèles font leurs voeuxs de santé pour les membres de leurs familles, les amis et pour leur propre santé. La statue de Notre-Dame de la Santé est située dans l'église paroissiale du Sacré-Cœur parce que dans l'église de Notre-Dame de Bonne Santé on ne célèbre pas la messe. Le jour de grande fête les croyants portent la statue de Notre-Dame de la Santé de l'église paroissiale a l'église votive, dans une grande procession la portent à travers toute la ville, après quoi la statue est retournée à l'église paroissiale. La messe est célébrée seulement le jour de la fête de Notre-Dame de la Santé.

Neviđane - L'église Paroissiale du Sacre-Coeur

Cette église est la paroisse de Neviđane, elle se compose d’une nef et d’une sacristie. Elle a été construite en 1899 et bénie le 11 Juin de la même année. Elle fut complètement rénovée pour l’anniversaire de ses cent ans avec l'aide des paroissiens et du pasteur Don Tihomir Vulina. Sur l'autel principal est exposée la statue du Sacré-Cœur. Sur la gauche est situé l'autel avec la statue votive de Notre-Dame de la Santé. Les fidèles traditionnellement adorent Notre-Dame et souvent font leurs voeuxs à l'autel et la statue votive de Notre-Dame de la Santé. A droite de l'entrée principale de l'église est située la statue votive de la Vierge Marie Immaculée, et sur les murs se trouvent aussi les images du Chemin de Croix.

Neviđane- Les ruines de l'église Saint-Martin

Les ruines de l'église Saint-Martin se situent à 500 mètres au nord-ouest de Neviđane, du côté gauche de la vieille route qui relie Neviđane et Dobropoljana. Les habitants appellent cette région « Crkvina ». Il s’agit sûrement d’une église datant du début du Christianisme qui devait encore en cet état durant le moyen âge. Les ruines sont en forme de rectangle (5,70x7,50 m) auxquelles s’ajoutent une abside profonde et demi-circulaire. Sur le site on peut trouver des restes de céramique antique ce qui laisse imaginer l’existence d’autres bâtiments avant même la construction de l’église. Au début du Moyen Âge, l'église a été dédiée à Saint-Martin. À cette époque l’église fut l’église paroissiale du village. D’après la légende, le village a été complètement abandonné à cause de la peste et puis on a développe un nouveau village, Neviđane.

Dobropoljana - La paroisse Saint Thomas

L’église saint Thomas fut mentionnée pour la première fois dans des documents datant de 1404. Elle a été construite grâce aux donations d’un noble de Zadar. Elle fut rénovée en 1717 et en 1867. En 1741, elle fut même agrandie ce qui a fait disparaître les éléments moyenâgeux de l’ancienne construction. L’église est composée d’une nef et une sacristie et à l’intérieur sont disposés trois autels en marbre. Sur l’autel principal se trouve un tabernacle et une peinture de la Vierge Marie. Les autels situés sur les côtés sont l’autel de Notre-Dame de Cont-Carmel avec une statue et l’autel de saint Thomas avec un retable.

Dobropoljana - La Chapelle Saint-Antoine-l'Ermite

La Chapelle Saint-Antoine-l'Ermite avec un autel qui date de 1628 est la propriété privée de la famille Ćosić.

Dobropoljana - Chapelle de la Sainte-Croix

Banj - L'église Saint-Côme-Saint-Damien

L'église Saint-Côme-Saint-Damien est l’église paroissiale à Banj. Elle fut mentionnée pour la première fois dans des documents datant de 1345. L’église fut construite à peu près à la même époque et bénie en 1356. À ce jour, l'eglise a été reconstruite plusieurs fois et aujourd'hui elle ne contient plus des éléments médiévaux visibles. L’église est composée d’une nef et une sacristie et à l’intérieur sont disposés trois autels en marbre. Sur l’autel principal se trouve un tabernacle et une peinture de retable de la Vierge et l'enfant avec les protecteurs paroissiaux. Les autels situés sur les côtés sont l’autel de la Sainte Croix avec une peinture de retable et l’autel de la Vierge du Rosaire.

Banj - L'église Notre-Dame de Lorette

La construction de cette petite église a commencé grâce à l’initiative des habitants et à l’idée de Don Ante Peroš. Elle a été finie en 1935. Selon ce que l’on raconte, Don Ante Peroš aurait eu une vision de la vierge Marie d’où viendrait l’idée de faire une chapelle sur la montagne Bokolj. La position de la chapelle a été définie selon la trace du pas de la vierge Marie se trouvant près du chemin de croix (mis en place en 2000), qui a été est trouvé par des pêcheurs et des pasteurs qui se promenaient sur la montagne. De nombreux croyants qui font leur pèlerinage en se rendant à cette église, appelée par les habitants du coin « Notre-Dame de Bokolj ». Le chemin part des « portes de la Vierge », à travers une piste amenant jusqu’au chemin de croix puis jusqu’à l’église au sommet de la montagne. Avant, les femmes s’y rendaient pieds nus. Le 10 mai on fête particulièrement la gloire de Notre-Dame de Lorette.

Banj - L'église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

Cette petite église se trouve dans la partie ancienne du village Banj et elle est la propriété privée de la famille Kraljev. L'église était en ruines et fut reconstruite par la famille dont elle est la propriété privée.

Ždrelac - La paroisse Saint Lucien

La paroisse Saint Lucien fait partie de la paroisse du village Ždrelac et se situe au centre de celui-ci. L’église est mentionnée pour la première fois à la fin du XIIIème siècle mais on suppose qu’elle a été construite bien avant, durant la période du début du christianisme. Dans l’église se trouvent trois autels en marbre. Sur l’autel principal, dévoué à la vierge Marie, se trouve un retable. Les deux autres autels placés sur les côtés sont dévoués à saint Luc, gardien de la paroisse, et à Notre-Dame de Lourde, avec des statues. La statue de saint Luc tient dans ses mains les évangiles ouverts avec des inscriptions en glagolitique. La peinture de la vierge Marie au dessus de l’hôtel principal a été dernièrement rénovée et est très précieuse. A l’intérieur de l’église se trouvent les statues de sainte Thérèse de Lisieux et du Sacré Cœur. En dehors de l’église se trouve un grand bénitier en pierre. C’est après la première Guerre mondiale que fut apportée la statue de la vierge Marie et en 1937 fut fondé l’association des jeunes filles de Notre-Dame de Lourde. Depuis, les croyants de la paroisse de Ždrelac fêtent le jour où Notre-Dame de Lourde a fait ses voeux. Fait intéressant, la statue de la vierge Marie dans la procession portent traditionellement les femmes.

Ždrelac - La chapelle de Saint Antoine de Padoue

La chapelle est située près de la route principale en passant par Ždrelac, et autrefoir était la propriété du dernier évêque de Trogir Anton Panelli (décédé en 1821), qui est y enterré. Tous les samedis pendant les mois d'été, dans la chapelle on prononce des sermons. On prononce la sainte messe le jour de la fête de Saint Antoine de Padouese, quand les habitants de cet village se rassemblent pour célébrer le saint patron de cette église. Les habitants se rassemblent traditionnellement devant l'église habillés de vêtements traditionnels.

Pašman Guide App Pašman Guide App

Download

Pašman Guide App

Pašman Guide App - App Store Pašman Guide App - Google Play